• Pauline

Cinéma cinéma atchitchaaa...

Seules les personnes nées avant 1990 peuvent avoir la petite musique qui va avec le titre de ce billet. Quelle mini-joie à chaque fois que ce jingle sonnait dans le poste de télévision. Et quelle déception à chaque fois que la fin du jingle finissait cryptée!


Aujourd'hui, nous pouvons choisir quand et quoi , dans un panel de distribution en ligne hyper large... tellement large que j'ai du mal à savoir quoi regarder. Entre Netflix, Canal +, les chaînes standards et leurs plateformes, Youtube...


Depuis la naissance de mes enfants, je suis peu allée au cinéma... Cela me manque toujours... Ce que j'aime: c'est la séance, oui... mais aussi la soirée qui suit ou précède. Un petit verre, un restaurant pour discuter du film. Je dois dire que regarder un film à la télé n'a pas le même parfum, le même charme.


Les confinements ont changé la donne, avec du temps à passer dans notre canapé. Mon cancer aussi. Alors j'ai recommencé à visionner des films: films cultes ou films récents que je n'ai pas pu voir en salle... Dimanche dernier, 3 films que l'on a regardés en famille: Le cercle des poètes disparus, Vertigo et Le parrain. Un autre week-end, ça a été Le guépard... Evidemment, je privilégie la sélection de la Cinetek. Mais, les autres plateformes disposent aussi de classiques et bons films, qu'il faut parfois chercher un peu (surtout sur Netflix et Amazon Prime). Revoir les comédies musicales est aussi une madeleine: avec Dady, ma grand'mère, avec maman, ou mes cousins et cousines, les jours de pluie et d'hiver dans le salon de Dady... Avec les cassettes Betamax, les grésillement de l'orage, le jour de l'enregistrement (parfois même les sauts d'image)! Et les mêmes publicités, éternellement au début des mêmes films.



Pour écouter la voix des cinéastes, j'écoute avec grand plaisir le podcast de ma copine Caroline CINEMA! Le dernier épisode avec Quentin Dupieux et Bruno Delbonnel était très riche de petits trucs. L'ARP a organisé mi-avril La journée de la création de l'ARP. A revoir donc. Le cinéma va évoluer... Mais il va rester.


@csantiard


Déjà de nouvelles expériences sont à découvrir. Dès 1989, l'architecte Jean Nouvel décorait l'hôtel The Hotel à Lucerne d'images érotiques de films au plafond de chacune des chambres. Il faudra compter sur le nouvel hôtel parisien Hotel Paradiso , où chaque chambre devient une salle de projection privée. D'autres espaces de visionnage seront bientôt proposés: un rooftop, une loge surplombant une salle de cinéma... je crois que dès que la terrasse ouvre et la météo le permet, je vais m'offrir ce petit plaisir.



Le soir en revanche, je privilégie les séries... Et mon expérience de tournage de l'année aura été pour la série de France 3 La stagiaire. Alors que je suis allée dans le sud pour me faire opérer l'été dernier, mon oncle avait loué sa maison pour le tournage de la série. Un évènement sur mes terres familiales... et un divertissement, dans cet été si dur.



Et moi aussi je veux tourner! Pendant le confinement, j'ai imaginé le casting de la famille, pour faire un film sur nos vies.


Aujourd'hui j'ai fait l'affiche:

Il ne reste plus qu'à tourner le film. Avec Bahia à la réalisation et au montage, Jade à l'organisation et Louise au décors, je pense que ça va le faire. Les garçons quant à eux pourront être les chefs opérateur, non?



gif

22 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Kintsugi

Venise