• Pauline

Maladie 1- indemnité: 0

C'est pleine d'espoir, mais aussi en colère que je me suis rendue à la Sécurité Sociale du 94. En colère car il semble compliqué pour la "sécu" de comprendre que je n'ai pas d'employeur. Je suis à mon compte. Co-gérante de ma société d'architecture.



Obtenir la prise en charge à 100% a pris un mois et demi. J'ai du demander à ma médecin traitant de refaire la demande! Enregistrer ma prolongation d'arrêt de travail a pris un mois.

Mais rien n'apparaissait sur mon compte Ameli sur mes indemnités journalières. Lors de mes 2 grossesses, les indemnités gracieusement obtenues étaient de 6000€ pour mes jumelles et 5000€ pour mon fils. Avec à chaque fois 6 mois d'arrêt, du fait de grossesses compliquées et alitées.

J'avais déjà prévu à l'époque une prévoyance santé, qui, pour les grossesses, n'est pas donnée pendant le congé maternité. Indemnités sur lesquelles je payais les charges: Urssaf et retraite.

Ce sera de nouveau le cas cette fois ci: mais ça, je le savais.


Pas une seconde je n'ai pensé que je ne toucherai rien de la Sécurité Sociale.

Mais voilà la triste réalité que la gestionnaire vous indique d'un ton monocorde et sans aucune empathie : "Madame, vous êtes enregistrée en code Urssaf 106: vous n'avez droit à rien. "

La colère, l'impuissance et un sentiment d'injustice m'envahissent. Cela ne me quitte plus. Voilà un site qui résume la situation:

Alors je souhaite faire changer les choses! Avoir des témoignages! Mais aurai-je l'énergie?


La conclusion serait donc: si vous êtes enceinte, nous prévoyons des grossesses compliquées. Mesdames, l'Etat a prévu de vous aider.

En revanche, pour un cancer: débrouillez vous!

Je ne comprends pas la logique appliquée...


C'est donc une petite victoire que la maladie a eu sur moi! C'est ainsi que je le vis.

15 vues0 commentaire