• Pauline

Donne-nous aujourd'hui notre soin de ce jour.

Le temps est venu... d'aller en radiothérapie. C'est tous les jours et les horaires varient chaque jour. Ceci explique cela: j'ai du mal à organiser mes journées telles qu'elles étaient sous chimio. Rien de grave. Mais je ne trouve plus le temps pour écrire mes posts.


Alors, pour expliquer ce qu'il se passe:

- j'arrive dans le couloir au niveau -2 de l'IGR

- je ne patiente même pas (c'est bien la première fois dans mon parcours de soin, que moi- la patiente- ne patiente pas!)

- je me mets torse-nue dans la cabine, je prends mon tuba et go!

- je m'installe sur le lit-chaise longue et les infirmières me placent selon les points de tatouage avec le laser vert de la machine (et oui, j'ai eu de nouveaux tatouages!)

- je mets le tuba, les lunettes, le pince-nez et on commence

- pourquoi le tuba et le pince-nez? eh bien à l'IGR, la radiothérapie se fait en apnée. Je dois prendre mon souffle par la bouche et bloquer 15 à 20 ou 25 secondes. Ceci plusieurs fois. Environ 8 à 10 fois. Pendant ces non-respirations, la machine tourne autour de moi. Je ne sens absolument rien...

Et puis voilà. C'est fini. Ça dure environ 5 à 6 minutes... pas plus.

Les lunettes? Ce sont des lunettes avec miroirs inclinés: pour voir l'écran de contrôle de mon souffle et le décompte des secondes.



La radiothérapie est prévue pour 20 séances, sur 4 semaines. Et je rythme donc mes journées avec ce nouveau planning, dans lequel je glisse une séance d'acupuncture de temps en temps, une séance d'hypnose, un massage, un rendez-vous nutrition, une séance psy, un soin du visage, un rendez-vous ophtalmo (mon oeil gauche me fait défaut: mais il paraît que ce n'est pas un effet secondaire du Taxol)...


Pour certains soins, j'ai eu la chance d'intégrer le parcours de soins de l'Institut Rafaël: ce sont de nombreux spécialistes qui proposent des soins, pour mieux vivre les traitements. Les soins et rendez-vous sont gratuits, sauf rendez-vous avec un médecin. L'équipe est bien-veillante et l'endroit agréable.


A la maison, ce sont les crèmes, gouttes dans le yeux, savons doux, maquillage-camouflage, vernis, huiles, qu'il faut prodiguer chaque jour:

- savon Comme avant, pour le visage et le corps (je recommande l'écoute du podcast Le Panier #47 sur la génèse de la marque: la démarche est très intéressante)

- démaquillant La Roche-Posay Toleriane, à appliquer directement sur le visage, puis humidifier une lingette bio au bambou et passer la lingette sur le visage

- crème visage A-Derma: vraiment très douce... J'ai eu pendant le traitement du Taxol des soucis de peau: cette gamme est très efficace. Puis crème protection 50 Cattier, qui sent trop bon les vacances. Les traitements ont rendu ma peau photo-sensible...

- crème sur le sein 3h après la radio Ialuset (sur ordonnance)

- crème teintée La Roche-Posay Toleriane, pour masquer la rosacée persistante sur les joues

- crème bio contour des yeux La Beaute bio Monoprix (je change régulièrement de produit espérant trouver la crème contour des yeux magique... mais non: je ne l'ai pas trouvée)

- crème anti-cerne Bourjois (on dirait un produit Chanel: so chic!)

- serums Revitalash Advanced pour cils et sourcils, en attendnat chaque matin de voir apparaître un poil... pour le moment

« Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? »

Ce à quoi celle-ci répond :

« Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. »

La Barbe bleue de Charles Perrault

- lampe pour traiter les imperfections de la peau Talika Free skin , 2 mn sur chaque zone

- vernis à ongle Même pour leurs jolies couleurs. Attention, le vernis ne tient pas vraiment longtemps. Je conseille leur base, puis 2 couches de vernis coloré et un top-coat. Pour un vernis qui tient mieux, ceux de La Roche-Posay sont plus résistants. Pendant la chimio, je changeais tous les 3 à 4 jours de vernis: pieds et mains. Pour le dissolvant, celui sans acétone d'Yves Rocher est très bien (et pas cher). Aujourd'hui, c'est 5 à 6 jours de tenue et je m'autorise les couches de vernis coloré avec mes anciens vernis classiques.

- crème pour le corps Lavera, très douce et hydratante

- etc...



Malgré tous ces soins, je trouve que je ne m'occupe pas assez de moi! Je ne m'explique cela que par les contraintes des soins prodigués, qui ne sont donc pas des soins de plaisir. Une séance de radio n'a rien en commun avec une séance de méditation ou un spa. C'est nécessaire, non douloureux, mais cela reste une contrainte.


Ce que je veux retrouver, ce sont des soins qui font du bien et détendent. Alors, mes spots préférés, les voici:


PREFERE SPA: Spa Le Bachal, à Chamonix. Quelques longueurs dans la piscine intérieure-extérieure (comme dans le film L'effrontée!) avec vue imprenable sur le Mont-Blanc vous convaincront vous aussi.

L'inconvénient: il faut être dans la vallée du Mont Blanc pour en profiter...


PREFEREE COIFFEUSE: Aïguen, 6 rue d'Amboise à Paris (@salon_aiguen ). Kaori, jolie et sympathique japonaise parisienne vous fait une coupe à sec. Des coupes sans défaut, en particulier pour les cheveux bouclés. Bon... pour le moment, mes cheveux repoussant très lentement: ils ne font que 1 à 2cm... compliqué pour faire une coupe. Ils semblent rebiquer... donc je vais continuer d'avoir des cheveux frisés je pense.



PREFEREE PISCINE: celle de Selvole, notre adresse de vacances toscanes... avec une piscine au milieu des vignes de Chianti. Un must.



Les enfants adorent aussi!


J'ai beau chercher: je n'ai que ces 3 adresses wellness à recommander. Evidemment, j'ai essayé d'autres lieux, adresses, soins... et la liste serait vraiment longue. Mais ceux que je viens d'évoquer sont ceux où vous me croiserez sans doute prochainement...


gif

... j'ai hâte!

49 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kintsugi

Venise

DOUX-DOUX